Sweat Suprême et veste d’aviateur, Georgio se remémore ses anciens sons dans le clip « Hier »

Un air de nostalgie résonne dans le dernier morceau de Georgio, en clin d’oeil à ses anciens clip, différents spots ou il avait déjà tourné comme les toits de Paris, le dôme du Parti Communiste en feat. avec Vald, ou encore dans mêmes les rues que dans « L’homme de l’ombre ».

« Régler mes comptes avec le monde entier, parce que là
On t’ouvre les bras, où sont les braves qu’auraient pu nous aider ? » – Georgio

VÊTEMENTS DE GEORGIO

Pendant son premier couplet, l’artiste revient plusieurs fois sur le sujet de la solitude à qui il donne vie (sous forme humaine) lorsqu’il est allongé au sol tout en portant un t-shirt blanc à manches longues de la marque française Fat Toyz restant introuvable mais vous pouvez allez faire un tour sur leur shop, ça vaut le coup d’oeil !

Il porte également une veste d’aviateur beige en daim avec un col sherpa ressemblante à celle-ci

Dans les rues de Paname, le natif du XVIème se sape d’un ensemble de survêtement Lacoste tennis noir à bandes blanches et bleues

Et apparaît avec un sweat Supreme x Champion gris marqué « Be a champion – Stay in school »

BASKETS

On peut l’apercevoir avec un paire de Reebok classic blanche et noire

G-PRO

Georgio est un artiste bien à part et aux capacités multiples, que ce soit en tant que punchlineur dans le morceau « Appel à la révolte », ambianceur dans « J’en sais rien », ou encore poète nostalgique dans de multiples autres morceaux… Pour découvrir ses différents projets ainsi que son dernier album « XX5 » n’hésitez pas à cliquer ici :

Commentaires